La santé de nos chiens et de nos futurs chiots est notre priorité 

Le Cocker est un chien robuste.

Quelques affections héréditaires existent néanmoins, mais en vous adressant à un éleveur sérieux, les chances d'acquérir un chiot atteint sont très faibles.

Tous nos chiens reproducteurs sont testés pour les maladies suivantes:

-Atrophie progressive de la rétine (APR-Prcd)

Cette maladie provoque une perte de vison progressive, jusqu'à une cécité totale

L'apparition de la maladie est tardive (entre 4 et 7 ans) 

Capture apr.JPG

-Néphropathie Familiale (NF)

Cette maladie provoque une défaillance rénale précoce qui conduit jusqu'à la mort le chien atteint. 

Insuffisance rénale progressive et irréversible entre 6 mois et 2 ans.

Premiers signes cliniques, une soif accrue, une perte de poids, des vomissements et diarrhée, une perte d'appétit.  

Capture rein.JPG

-Adult Onset Neuropathy (AON)

Cette maladie est un trouble neurologique. Maladie évolutive du système nerveux, qui se manifeste à l'âge adulte (entre 7 et 9 ans). Le chien commence à marcher sans coordination. La maladie évolue et le chien commence à traîner les pattes arrières, les pattes avant peuvent être également affectées, pour finir à ce que le chien se paralyse. 

-Dysplasie de la hanche (HD)

Cette maladie entraîne une dégénérescence osseuse du cotyle. Il peut en découler une arthrose sévère 

La dysplasie de la hanche chez le chien signifie que les os de l'articulation de la hanche sont mal ajustés, la tête du fémur ne s'emboîte pas bien dans la cavité de l'articulation de la hanche au niveau du bassin, ce qui entraîne une laxité de l'articulation. Plus l'articulation est laxe, plus la dysplasie est sérieuse. Un chien dont l'articulation de la hanche est très laxe, va souffrir d'arthrose parfois même dès sa jeunesse. 

Les causes de la dysplasie de la hanche sont avant tout Génétique, mais d'autres facteurs peuvent déclencher cette pathologie. La croissance de l'animal, son niveau d'exercice physique, son alimentation, sont des causes pouvant influencer le développement de cette pathologie.

Il existe plusieurs traitements pour un chien souffrant de la dysplasie de la hanche. 

Capture dysplasie.JPG

Afin d'éviter la transmission des maladies génétiques, l'éleveur dispose des tests afin de connaître si ses reproducteurs sont :

En quelques mots : Le but ici n'est pas de faire un cours sur la génétique ... 

Génétiquement sain : ne développera pas la maladie, et ne transmettra pas la maladie.

Génétiquement Porteur sain: ne développera pas la maladie, mais la transmettra à 50 % de sa descendance. Un génétiquement Porteur sain peut tout à fait être utilisé en élevage, mais ne pourra être marié qu'avec un génétiquement sain. Ce qui donnera 50 % de génétiquement sain et 50 % de génétiquement porteur sain au sein de la portée.

                     

Génétiquement Atteint : Porteur et atteint de la maladie. il transmettra à 100 % de sa descendance. 

Tableau explicatif ci-après. 

Capture maladie génétique.JPG